La balade du dimanche en famille 03/12/2014

Publié le par Ketrichen

La balade du dimanche en famille 03/12/2014

Que de fois vous vous êtes rendu dans des réunions de famille, dîners entre copains, dîners en amoureux avec la joie au cœur, plein d'espoir sur les doux moments que vous alliez partager et que de fois, vous êtes reparti, la queue entre les jambes, les larmes aux yeux ou la boule au ventre sans vraiment comprendre comment les choses avaient pu dégénérer. Et oui, c'est notre lot à tous quand on est un TOUS SEULS, tout se passe bien jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche pour parler ou qu'on ouvre la nôtre, l'addition sera la même = très salée.

Il est acquis pour les TOUT LE MONDE que quand on se retrouve c'est pour FAIRE DES CHOSES. Les TOUT LE MONDE ont cette obsession absolument fascinante de remplir leur vie de tas de choses à faire qu'ils mettent les unes après les autres. Par exemple, ils vont vouloir aller faire les boutiques, aller se promener, aller voir une exposition, faire un bon repas. Tout ça donc, dans un certain ordre.

On se demande ce qui se passe exactement dans leur tête, comment se met en place leur réflexion? C'est une large question.

Passage à l'acte (tintintin...)

Le TOUS SEULS aime se promener dans la campagne. On ne trouve pas d'odeur désagréable, il n'y a pas de bruits agressifs pour nous marteler les oreilles et ce calme invite à la réflexion, à la détente, à l'inspiration et aux questionnements nombreux. Par exemple : A quoi ressemble exactement une empreinte de loup? Quel type de dinosaure peuplait cette région? A quelle époque ? Et est-on sûr qu'il y en avait à cet endroit? Mais cela peut également lui inspirer des musiques ou des poèmes. Il peut s'enivrer des couleurs et rester contemplatif et exalté devant la lumière que produit le soleil ce jour-là. Il aura envie de tenir la main de sa douce pour sentir le contact chaud de leurs deux mains dans le froid glacial de l'hiver qui s'installe. Il voudra se concentrer pour deviner le battement de son cœur, sentir chaque pore de sa peau qui frémit et il s'émerveillera de ce que la nature est belle et merveilleuse, de combien elle est complexe et comme nous sommes tout petit devant elle.

Prenons maintenant le TOUT LE MONDE. C'est dimanche et le TOUT LE MONDE va se promener. La forêt est jolie certes (m'enfin, il le sait, il a déjà vu une forêt!) Ce qui intéresse vraiment le TOUT LE MONDE c'est qu'il est avec ses amis ou sa famille. Ça, ça le rend content. (Je ne sais absolument pas pourquoi car ce sont des êtres très mystérieux pour moi, je me contente de décrire, ne m'en demandez pas trop tout de même). C'est là que leur comportement devient très curieux. Ils sont contents de faire une promenade avec des gens qu'ils aiment. Point. Je veux dire. Point, c'est tout, c'est là que s'arrête leur réflexion. C'est dimanche, ils marchent dans la forêt avec des gens qu'ils aiment = c'est bien, c'est bon, ils sont contents. Point.

Pendant qu'ils marchent, ils savent qu'ils doivent partager (car un moment avec d'autres personnes est fait de partage) alors ils parlent parce que parler c'est partager. Ça donne :

LE TLM : "qu'est-ce qu'elle est jolie ta fille avec ses grands yeux verts."

Le TSE (parce que "TS" c'est moche, je ne veux pas dire "HP", je ne vais pas prendre "TS" / soyons cohérent -cf : ici-) : "Oui merci, elle est jolie, c'est vrai."

Puis les TLM enchaînent : "Mais elle est agitée. C'est normal à cet âge d'être agité. Toi même quand tu étais petite tu étais très agitée et ton cousin, oulala, n'en parlons pas. D'ailleurs, la fille de la voisine de ta sœur est tellement agitée qu'à l'école sa maîtresse a dû l'isoler seule au premier rang. Tu te doutes bien (les voisins, tu les connais) qu'ils ne se sont pas laissés faire, alors ils sont allés chez le directeur et ça a chauffé. De toute façon, l'Education Nationale, tu sais ce que c'est... et patati et patata."

Le TLM communique, il partage. Et nous (donc nous on est le TSE. Suivez, Bon dieu de bois!) Ben nous... Arggggg. Que dire? Que répondre à ce déballage de constatations sans intérêt qui consiste à décrire en surface ce qui se passe dans la vie de tous et de chacun. Alors poliment on dit : "oui" on acquiesce du chef, "hum hum" et on écoute d'une oreille distraite.

Là où se produit le drame, mais alors le véritable drame (dont on va bientôt pouvoir mesurer les conséquences... Tintintin, suspens!) C'est quand on dit ce qu'on pense, qu'on est nous-même, vrai, spontané, authentique!

Le TSE : "Mais tu sais maman (par ex / au hasard quoi) je m'en fous un peu de la fille de la voisine et puis avant de dire tout ça, il faudrait comprendre pourquoi elle est agitée leur fille. Je veux dire, est-ce qu'ils ont fait un bilan de santé? Est-ce que son comportement est pathologique? A-elle vu un psychologue? Est-elle violente avec ses camarades? Comment ça se passe à la maison?"....

Bruit de crissement de frein violent!! -très dur à décrire, notez- Vous venez de commettre une erreur fatale et vous allez la payer très très chère. Vous avez cru, vous avez sincèrement pensé que votre mère voulait débattre d'un sujet avec vous soit : "L'agitation des enfants dans les classes en primaire". Mais non, non, pas du tout. Non, pas du tout, votre mère essayait juste de "communiquer" / "partager". Elle ne souhaite pas comprendre, elle s'en contrefiche. Elle babille. Les TLM babillent et attendent qu'on babille avec eux. Et c'est alors qu'elle écarquille les yeux et vous lance tout de go : "Mais qu'est-ce que tu es désagréable aujourd'hui!" accompagné d'un regard fusillant et d'une moue pleine de reproches. Elle se détourne de vous et part discuter avec votre tante (au demeurant charmante / coucou tata!). Vous êtes blessée, désorientée et triste mais vous ne comprenez pas ce qui s’est passé. Qu'a-t-elle si mal pris? Qu'avez-vous fait pour mériter ça?

Petite leçon de communication :

Vous auriez pu répondre par exemple : (Pensez à faire des phrases courtes pour ne pas les perdre!)

"Oui, c'est très compliqué d'être enseignant de nos jours. Mais les enfants sont agités, c'est dans leur nature." Paf : Vous venez de gagner mille points. Puis il fallait enchaîner avec quelque chose du genre : "Il faudrait qu'on aille ramasser des champignons, c'est la période, et après on se ferait un bon repas." Paf. Là vous marquez 10 000 points. Pourquoi?

  1. Vous avez changé de conversation. Pour les TLM, les conversations les plus courtes sont les meilleures. Il ne s'agit pas de développer un sujet, de chercher son origine et de le décrypter afin d'échanger des informations enrichissantes. Non, il s'agit de parler pour parler. Le but de la parole est la parole en soi. Détournez la parole de son but premier en en faisant un sujet d'échange de théories est vécu comme agressif par les TLM. Donc surtout : Ne creusez pas!
  2. Vous avez proposé de les revoir. Cela flatte leur ego et ils se sentent aimés. Il ne s'agit pas de leur expliquer combien ils sont important à vos yeux, ils s'en fichent, ils veulent des faits.
  3. Vous avez ramené la conversation sur la nourriture et ça! Ca mon petit, ça!!! C'est parole sainte! Vous avez tout bon! De longues conversations s'annoncent, des tonnes de petits bonheurs en feu d'artifice! Tout ce que le TLM aime : LA BOUFFE!! Oui la nourriture est un sujet de conversation sans limite. Il y a toutes les recettes de la grand-mère, de vos collègues, de vos connaissances et celles trouvées sur internet. On a également tous les restaurants dans lesquels vous avez mangé, vous connaissez des gens qui ont mangé et ceux dans lesquels vous souhaiteriez manger. Mais ce n'est pas encore fini!! (Ah la nourriture, c'est fantastique!) Il y a également tous les produits qui composent un plat, les différentes sortes de viandes, de vins, de champignons (on y revient!) ainsi que toutes les épices possibles et imaginables, à quel endroit on peut les trouver etc. Bref, c'est formidable. Les TLM vont trouver que la vie est belle en votre compagnie. Mais ATTENTION : Il ne s'agit pas de creuser, je vous mets bien en garde! Il ne s'agit pas d'expliquer que vous vous demandez si vous n'allez pas arrêter de manger de la viande dont vous ne connaissez pas la provenance car vous ne supportez pas l'élevage d'animaux en batterie. Ne partez pas sur ce chemin, c'est dangereux. Votre rôle à vous, TSE au milieu des TLM c'est de DECRIRE. Il faut comprendre que parlez c'est décrire uniquement ou babiller, si vous préférez.

Bon, vous avez bien compris comment ça marche? Alors maintenant vous vous sentez vraiment tout seul, n'est-ce pas ? Vous comprenez pourquoi j'ai choisi ce nom. (Allez, on est plusieurs à être des TOUS SEULS donc on est plus vraiment TOUT SEUL, gardez le moral!)

Parce que la réalité, c'est que vous vous en foutez totalement de toutes les recettes qu'on peut vous décrire (Hé! Elles sont dans Google, vous les lirez quand vous en aurez besoin!) Et vous n'avez aucune mais alors aucune envie de passer un après-midi entier à décrire ce que vous voyez ou avez vu (le temps, l'écharpe de la tata -coucou tata!- le nouveau canapé de la grand-mère et les problèmes d'agitation de la fille des voisins -que vous n'aimez pas, eux, justement-). Vous vous en foutez totalement. Et vous vous ennuyez tellement mais tellement... que la magnifique nature qui flamboie devant vos yeux perd son charme, se ternit et que la colère gronde en vous au point que vous vous agitez. ("A ton âge, tu t'agites encore!!" - moue de désapprobation ferme du TLM sur votre comportement!) Et que vous courrez vers votre voiture, faîtes une bise en vitesse à tout le monde pour pouvoir fuir loin très loin de ces gens avec qui le mot d'ordre absolu est : "TAIS TOI!" Une fois chez vous, vous sautez sur votre ordinateur. Vous êtes libre. (ENFIN!!)

Et oui, vous êtes un TOUS SEULS.

Maintenant que vous avez bien compris les problèmes de communications entre TSE et TLM et que vous voyez à peu près ce qu'ils attendent de vous, pour votre propre SURVIE : Ne vous adaptez pas!! Si ces regroupements familiaux ou autres sont trop douloureux : FUYEZ! Cessez de vous torturez vous même pour faire semblant d'être comme eux. Il y a des techniques, je vous ferais prochainement un post plus complet sur ce sujet. 

(Post fait : ICI)

Namasté

Ketrichen

article suivant

 

Commenter cet article

pH 14/11/2015 23:35

Et là, tu m'a fait rire :)
"C'est dimanche, ils marchent dans la forêt avec des gens qu'ils aiment = c'est bien, c'est bon, ils sont contents. Point." like
"Une fois chez vous, vous sautez sur votre ordinateur. Vous êtes libre. (ENFIN!!)" re-like
Je comprends tout ce que tu nous racontes... c'est pour ça que je n'ai pas besoin de faire le tezt :) Mais c'est une bonne piqûre de rappel d'être 'tombé' sur ton blog.
Thanks!

Vie 04/02/2015 11:56

J'adore ! merci d'avoir rapellé l'histoire des phrases simples j'avais completement oublié ces derniers temps MDRRR et c'est bien le zouk là dans ma smala ! j'ai tellement dit tout ce que je pensais à tout le monde que plus personne ne m'appelle (remarque, une pause de TLM familiale ça fait du bien aussi :-)) faut que je pense aux champignons....

marie 15/12/2014 15:41

Promenade en forêt entre TSE j'imagine mal :D Il suffit qu'un des deux ait un doute sur quelque chose et sans la possibilité de vérifier (c'est à dire sans internet), ça suffirait pour gâcher le plaisir.

Vive la communication avec certains TLM (parce qu'il en existe avec l'esprit plus ouvert, pas beaucoup mais heureusement) XD Avec le temps on apprend à la fermer et à juste répéter ce qu'ils viennent de dire. Ou alors on boit une bouteille de vin avant (et ça marche, j'ai remarqué que tout se passait très bien avec les TLM quand j'étais sous l'influence de ce cher alcool). Mais ce n'est pas adapté dans toutes les situations quotidiennes bien entendu :)

Ketrichen / admin 15/12/2014 22:42

C'est normal, ce n'est jamais exactement la même chose :) / hyper-rationnel peut-être. Bon diagnostic alors!

Rem 15/12/2014 21:48

Merci pour la bienvenue :)
J'ai déjà lu 3 livres sur le sujet, jeté un oeil sur quelques sites, visionné une ou deux conférences... y a de sacrés similitudes avec mon fonctionnement mais pas pour tout (hyper-rationnel du coup ? :p ).
Mais bon j'envisage le mois prochain, de passer le diagnostic ! Au moins je serais fixé !

Ketrichen / admin 15/12/2014 21:16

Non mais vraiment l'alcoolisme n'est pas une solution! :) Et pour répondre à ta question, si il y a des TSE capable de mettre en pause un sujet et d'y revenir plus tard, je dirais oui. (enfin moi je peux et j'en connais d'autres). Quant au fait que tu ne saches pas si tu es TLM ou TSE... Tu es là, ce n'est surement pas pour rien. Après je t'encourage à lire des sites sur le sujet ou des livres si ça peut t'aider à te positionner. Bienvenu parmi nous en tous cas :)

Rem 15/12/2014 20:30

Mmh y a pas de TSE capable de mettre en standby une interrogation et d'y revenir plus tard ? (peut pas me positionner car je ne sais pas si je suis un TLM qui se prend pour un TSE ou un TSE qui se prend pour un TLM mais à lire pas mal de trucs sur le sujet je me retrouve quand même vachement dans les témoignages/descriptions...).

L'alcool pour être apte à accepter la connerie... j'ai du mal à adhérer mais bon je suis assez isolé pour ne pas avoir recours à de telle stratégie ^^

Ketrichen / admin 15/12/2014 19:28

C'est marrant ça, j'aime bien me balader en forêt avec un TSE. Et heureusement qu'il existe les TLM ouverts! Ils nous sauvent. (j'en parle dans le post "Les TLM que j'aime). Pour le reste... Hummm.. Je comprends mais ça mène directement à l'alcoolisme tout ça! Je ne crois pas que je doive le conseiller dans mes posts. Essayons d'autres solutions plus sobres :)

Pilou 12/12/2014 23:31

Moi l'article m'a plutôt donné envie de pleurer (et de rire un peu, ok quand même ;) ) par ce que se "mettre à niveau" ok j'ai compris, j'arrive à babiller comme il faut MAIS je me sens si vide, si creuse ce faisant !! Un peu comme si je me regardais en train de parler et "tiens ? y'a un paquet de neurones qui vient de tomber par terre ! je dois faire gaffe où je marche..." :/ 

Plus le temps passe, plus j'ai envie de m'économiser ces moments pénibles...je tiens bon pour les enfants mais pffff...

Bon n'oublions pas tout de même le happy-final : merci pour ce blog décomplexé ;) ça fait un bien fou à lire !!!

Ketrichen / admin 15/12/2014 19:25

"je me sens si vide, si creuse ce faisant !! Un peu comme si je me regardais en train de parler et "tiens ? y'a un paquet de neurones qui vient de tomber par terre ! je dois faire gaffe où je marche..." :/ " J'adore ton image! :)
Très heureuse que ce blog te plaise

lobo 12/12/2014 14:29

Bonjour Ketrichen, merci pour ce blog joliment écrit que je dévore en ce moment même !

Comme Harzel, l'histoire des TLM et des TLS m'a fait rire, je me suis beaucoup retrouvé, j'ai compris des choses, puis ça m'a rendu triste : devrions-nous toujours être seuls ? Notre manière de vouloir toujours aller plus loin dans la réflexion va-t-elle nous faire haïr à jamais par les gens qui ne veulent qu'échanger des banalités pour assurer la cohésion (?) du groupe ?

Pour ma part, j'avoue que je n'ai pas le courage de vivre vraiment seul, et j'ai l'impression de faire en permanence des compromis pour être en société. Mais cela est fatiguant et me remplit souvent de d'un sentiment d'inutilité (j'aime bien l'image des neurones qui tombent par terre)

En revanche je n'avais pas lu le dernier paragraphe qui me remplit d'un impatience un peu puérile ;-) : y' aurait une SOLUTION ?

Merci

Lobo 21/12/2014 14:38

non, pas de lobotomie en perspective, je garde mes neurones ;-) et ok pour la voie du milieu

Ketrichen / admin 15/12/2014 19:24

Coucou Lobo!! (lobo pour lobotomie??? :) )
Etre seul n'est pas une solution et la suradaptation non plus... Que faire alors? On se débrouille comme on peut. Promis, je fais ma chronique de conseils cette semaine. Merci beaucoup beaucoup pour tes encouragements

zèbredegand 12/12/2014 11:50

merci pour ton blog.... par contre, moi j'aime cuisiner, plein de choses différentes, de savoir faire des choses difficiles (genre pâte feuilletée sans gluten) donc pas de souci pour moi de parler bouffe ;-) les TSE on est tous différents. Mais je suis d'accord que souvent il faut savoir parler "déscription".... ce qui peut pas mal nous handicaper quand on ne le sent pas et qu'on rentre immédiatement dans le vif du sujet...

Ketrichen / admin 15/12/2014 19:22

Tu sais cuisiner et tu aimes ça! Tu as beaucoup de chance!!! Profite! :)

Ketrichen / admin 10/12/2014 18:31

Ah Linou, toi aussi tu connais ma mère? ;) Je compatis je compatis. Et oui, Chris, rien tel qu'une balade de TSE :) Merci à vous!!

chris 09/12/2014 18:37

Ca prend un temps infini d'apprendre à babiller comme les TLM.
Merci pour ce blog
Une TSE adaptée au TLM mais qui aime se retrouver.
Le summum c'est de se balader à deux TSE, là c'est génial.

Linou 09/12/2014 18:10

Mdr!!!! Je crois que je connais ta mère !!! Je pense exactement comme toi qd certaines personnes me font tout un laïus sur leur ménage, leur linges leurs enfants... et moi j'écoute (pas le choix!) et je pense : Bah oui comme tout le monde quoi!!! C'est extraordinaire ça? ou bien : Ah bon je ne savais pas que j'avais besoin de leçon de tri de linge???!!!! MdrGrrr!!!! (les deux à la fois)...