Les TOUS SEULS et les TOUT LE MONDE (TSE et TLM) 02/12/2014

Publié le par Ketrichen

Les TOUS SEULS et les TOUT LE MONDE (TSE et TLM)  02/12/2014

Ici vous n'apprendrez pas ce que c'est que d'être un "précoce", un "surdoué" ou un "haut potentiel". De nombreux sites existent sur le sujet, faîtes-vous plaisir : lisez les.

Non, ce blog parle du regard que porte un compatriote d'étrangitude sur le monde des normaux bizarres qui l'entourent et qui rendent trop souvent sa vie insupportable.

Bienvenue à vous!

Je subis mes "caractéristiques-spécifico-handicapantes-et-soi-disant-formidables" depuis ma plus tendre enfance et je l'ai mise en mot depuis... Pouhhhhaaa... Ça fait bien 17 ans déjà. Malheureusement force est de constater que c'est bien joli de mettre en mot, de voir des psys, de s'essayer à diverses techniques de méditation, de prise de conscience de soi et patati et patata... (Bon, il faut bien essayer de trouver des solutions à notre mal être et ça marche... Cahin, caha.) Mais que finalement, ça ne change rien : Nous sommes toujours des extraterrestres au pays des schtroumpfs et le savoir n'enlève rien à la douleur de le vivre.

Je lis des articles, des forums sur la douance, le haut potentiel, la zébration et que sais-je encore? Ce sont toujours les mêmes phrases, les mêmes souffrances, le même relativisme qu'on trouve un peu partout.

Une constante : "C'est dur" "On est seul" qui s'oppose vaillamment à : "Mais non, ce n’est pas si terrible" "Vous avez de la chance" "Vous êtes prétentieux" ou "Le bonheur vient de l'intérieur" Amen!

Et j'en ai marre, oui, j'en ai marre de devoir fermer ma gueule en permanence, parce que les gens ne comprennent pas, parce que ça ne se dit pas, parce que c'est mal, parce que c'est TABOU! Un tabou plus gros que le sexe, le racisme, le féminisme, la religion ou les mouvements LGBT.

C'est mal, honte sur nous! Il faut se taire, ne pas dire à quel point ils nous rendent dingues nos compatriotes aux cerveaux d'huîtres sans perle dedans.

Et bien MERDE. Affrontons les foudres de la divine pensée dominante, parlons de ce qui ne se dit qu'entre initiés, rompus aux techniques de repérages discrets ("Il en est ou il en est pas??") suivi de la question primordiale "Il le sait ou il le sait pas?" et délions notre langue. Livrons les secrets dérangeants de notre communauté qui se cache et se tait.

Non, vous n'êtes pas dans un film d'espionnage ni en quête d'une âme sœur gay dans ce monde hétéro-dominant. Non, vous êtes à la recherche de gens comme vous, des mutants, des bizarres, des haut-potentiels, des zèbres, des surdoués (Oh My God, je l'ai dit!!) des Cerveaux Droits Dominants.

Alors le terme "surdoué", je vais l'abandonner tout de suite, paf, soyons fou, tirons un trait. Pourquoi? Parce que ce terme véhicule des idées totalement fausses sur nos caractéristiques. Il met en exergue la notion de "sur" et de "sous" la classification des humains dans le plus et le moins. Il nous rappelle les notes à l'école, la petite et la grosse bite, la jolie fille et la moche etc.

Il parait que les Normo Pensants (= personnes générant une pensée cognitive dite "normale". Si vous avez des questions, cherchez dans Google - Google, il est trop fort- ) adorent classifier, ça les détend et ça crée du lien social, au même titre que les singes s'épouillent à longueur de journée (dixit : Cristel Petitcollin / livre : "Je pense trop") et elle semble avoir raison cette gente dame. Il n'y a pas de surhumain ni de sous-humain. Je ne m'abaisserais pas à commenter ce fait parce que j'ai autre chose à dire et que mon café refroidit.

Pour ceux qui me lisent et qui pensent qu'en étant surdoué ou est plus et que d'autres sont moins, passez votre chemin, ce blog n'est pas pour vous. Changez de page web, allez faire du yoga, courrez regarder votre compte en banque, allumez la télé, lisez le livre de Valérie Triewwmachin, et que l'amour vous accompagne. Namaste.

Sur le terme "zèbre", il était important que je le nomme car notre chère Jeanne Siaud Fachin (qui a beaucoup fait pour nous – Merci Jeanne-) l'emploie. Que certains d'entre vous le connaissent et que c'est un code comme un autre pour se repérer. Ex : Vous avez un premier rendez-vous avec un homme qui vous plait beaucoup et qui semble comme vous, un peu différent. Il est toujours temps de placer dans la conversation une petite phrase du type "je me sens assez "zèbre" pas toi?". Bien sûr, il se peut qu'il vous regarde avec des yeux méfiants en se demandant sur quelle tarée il est tombée (et c'est alors le moment précis que vous choisirez pour lui expliquer en long en large et en travers votre passion pour les animaux!! Mais oui, on aime les animaux, souvent plus qu'on aime les humains). Mais vous avez aussi une infime chance qu'il comprenne, que ses sourcils se lèvent et qu'il vous réponde "Oui, moi aussi, je me sens un peu zèbre". Et là, bingo, vous avez le droit d'être vous-même. Merci, merci Jeanne.

Le "haut potentiel" n'est pas mon terme préféré. Déjà parce que si on le réduit à son acronyme ça donne HP (Hôpital Psychiatrique) et que... Pfff, c'est pas la peine de nous en rajouter, merci. Ensuite parce que ça veut tout et rien dire. Haut potentiel, à quoi ? De quoi? Pourquoi? Et puis on a toujours cette notion de hauteur et de basseur (pardon, oups, on dit bassesse) et on en revient au plus et au moins. Bien sûr, si on s'attache à la définition que lui donne certains psychologues cognitivistes c'est très intéressant voire pertinent mais, nous ne sommes pas à l'université ni dans un cabinet de psy, donc paf, tac, lui, je le raye.

Reste le Cerveau Droit Dominant. (Je sais que ce terme est controversé quant à sa réalité. Je ne débattrais pas sur le sujet n'étant pas moi-même une spécialiste des neurosciences.) Alors lui, je l'apprécie parce qu'il ne suggère rien de bien ou de mal mais juste un état de fait. Il a aussi l'avantage de ne soulever aucun préjugé. (Le zèbre non plus mais le zèbre appelle à explication). A la différence, quand vous dîtes que vous êtes cerveau droit dominant, personne ne réagit. Et puis, il pose des questions. Comment fonctionne le cerveau? Qu'est-ce que le cerveau droit et le cerveau gauche? Etc. Ainsi vous pouvez expliquer votre différence tout en apprenant! Youpi! On aime bien apprendre, nous les cerveaux droits. Et puis cerise de chez cerise sur le gâteau au chocolat noir 85 % que ne vous faisait pas votre grand-mère, son acronyme est top : CDD. Contrat à Durée Déterminée! Ca résume tout, absolument tout. Parce que notre vie est souvent une succession acharnée de Contrats à durée déterminée.

Au travail, bien sûr, parce qu'on change de boulot tous les deux ans pour éviter de devenir dingue, en amour parce que... Ouahhhaaaa... Ça dure pas longtemps et la période d'essai est courte. En amitié également parce que c'est souvent intense et fort et tout... Et puis shcouklt (c'est pas facile d'écrire des sons)... La différence se pointe, avec le temps on ne peut plus la cacher, et paf, le CDD n'est pas reconduit. Donc CDD reste le terme que je préfère. Mais comme j'ai un esprit de contradiction exacerbé, ce n'est pas non plus le terme que je vais choisir. Et paf! Là, vous en restez carrément pantois tellement je suis surprenante! -Et vous avez une furieuse envie de lire la suite, si, si, je le sais, ne mentez pas!-

Le terme que je choisis donc pour parler de nous "extraterrestres cognitifs sans case préalablement validée par le comité d'éthique des jeunes, vieux et moyens travailleurs dans le ramassage de la betterave en France", nous donc : hauts-potentiels, surdoués, précoces, zèbres, CDD, encombrés de surefficience mentale (suivez quoi!!), le terme sera : les TOUS SEULS. On opposera donc cette partie de la population aux autres = les normo-pensants, ceux qui se comprennent et communiquent avec tant de facilité (à notre grand désarroi -j'en suis coite-) les TOUT LE MONDE.

Sur ce blog, je vais vous parler de ce que je vis au quotidien en compagnie de cette population étrange qui ne présente pas les mêmes caractéristiques que moi. Je vais le faire simplement et en racontant des scènes de vie car l'exemple factuel est beaucoup explicite qu'une théorie. (Et puis aussi parce que des théories il y en a déjà des tonnes et c'est beaucoup moins drôle à lire). J'espère vous amener à sourire et vous permettre de vous sentir un tout petit peu moins seul. N'hésitez pas à partager vous aussi vos anecdotes ou vos commentaires variés et riches. Pour précision, aucun commentaire insultant, mal intentionné, sectaire ou désagréable pour l'auteur, la communauté, ou le commentateur ne sera toléré.

Je vous invite maintenant dans le monde des TOUT LE MONDE vu, rédigé et appréhendé par LES TOUS SEULS. (Enfin moi et quelques autres de mes compères.)

Namasté

Ketrichen

article suivant

 

Publié dans Définition

Commenter cet article

christine bernardoni 06/03/2016 12:56

Un autre mot pour nous désigner :gifted pas facile à traduire mais un joli mot quelque peu poétique
Et qui nourri ma passion pour la culture anglophone
Gift c'est "cadeau"
Mais au fait c'est un cadeau ou une malédiction d'etre ainsi?
Is it a curse or a blessing"?
Je pencherais pour "les 2 mon général" LOL
En tout cas continue sur ce ton Ketrichen
Apu plaisir de te lire à nouveau

Vie 04/02/2015 11:46

Ouf enfin un peu d'humour !

Après avoir lu tout ce qui était possible sur le monde des TSE, participé à des forums, avoir été inscrite sur des sites d'échanges and Co, je finissais par me sentir TSE parmis les TSE : tout y est souvent très triste, comme une quasi-fatalité que l'on ne peut changer, les échanges avec les TSE finissaient par me prendre la tête plus qu'autre chose car j'avais déjà bien assez de mon hyperesthésie perso à gérer et je finissais par me couper de tout cela, trouvant que le fait de tout voir "qu'en HP" tournait à l'obsetionnel et m'handicapait finalement plus qu'autre chose !!!
J'aime beaucoup le choix de l'humour pour parler de ce sujet. Je pense qu'une fois qu'on a accepté et decouvert qui ont est on peut aussi en jouer un peu au lieu de se trainer tout cela que comme un handicap au pays des TLM. Dans la vie de tous les jours je suis devenue patiente : patiente au travail quand j'ai compris la fin à peine au début, ne plus couper la parole aux gens dont je peux trop souvent finir les phrases, patiente dans la vie perso pour laisser le temps aux autres de comprendre à leur façon et à leur rythme, et patiente avec moi meme aussi. Ainsi, je me fais rire toute seule parfois et utilise beaucoup l'humour pour relativiser.
et je trouve que c'est ce que tu fais aussi mais c'est à peu près la premiere fois que je vois ça alors merci pour cette lecture !
Parce qu'il y a aussi des "moments de solitudes" qui peuvent etre drôles et dont on peut parler, comme ceux où quand tu es en société, quelqu'un parle d'un truc tout con, tous les TLM comprennent et rigolent et toi tu sens comme une débile parce que tu ne vois pas ce qu'il y a de drôle jusqu'au moment où ton compagnon (qui est le seul à savoir que tu es un TSE) te glisse dans l'oreille "Chérie tu es encore partie en orbite, bien trop loin, il voulait juste dire que xxxx" (ah merde c'etait que ça pfffffffffff). Bref, trouver les "clés" pour s'adapter à un monde fait pour la majorité dont on ne fait pas partie est encore la seule chose utile qui nous aidera, le decrypter et savoir en rire et décomplexer nombres de situations en sachant qu'on pourra en rigoler avec d'autres TSE !!!

Ketrichen 05/02/2015 10:21

Merci pour tes commentaires et ton enthousiasme Vie! Contente que ça te plaise. Belle journée à toi.

Lulu 20/01/2015 16:53

Waouuuh !
Je suis tombée sur ton blog en cliquant sur un lien qui m'a fait cliquer sur un lien qui m'a fait cliquer sur un lien qui m'a... C'est top ! J'ai même pas envie de faire des jolies phrases pour me forcer à faire "comme tout le monde". Ton article il donne juste envie d'être soi même et de s'assumer... Franchement merci et bravo..pour ta sincérité ! C'est très franc, et frais, tout ce que tu nous racontes là ! Je t'encourage à nous donner encore le sourire aux lèvres dans nos galères quotidiennes, dans notre lutte contre le TLM :)
Bises

Ketrichen 21/01/2015 17:42

Coucou lulu! Merci pour ce très joli retour! Je suis très heureuse de t'apporter de la joie. Je mettrais juste un petit bémol pour te dire que je ne veux pas "lutter" contre les TLM mais juste cesser de souffrir de nos différences mutuelles. L'idéal serait qu'ils puissent accepter et entendre notre différence et la respecter et qu'on respecte la leur en retour. Bien à toi.

Enola 12/01/2015 15:47

Au fait, vous avez remarquez? Enola à l'envers, ça fait "alone"!

Ketrichen 13/01/2015 10:59

Ah non, j'avais pas vu mais c'est bien vu! ;)

Jphi 05/01/2015 23:16

Perso, je me suis toujours considéré comme étant en orbite, d'autres disaient ovni, pas beau comme truc ca, j'avais gardé "en orbite", évidemment une planète bien cool où on est bien tranquille. CDD c'est bien aussi, d'ailleurs c'est très juste, bravo :-) en ce moment, je suis en train de relire le petit livre de Winnicott, "la faculté d'être seul", très éclairant, pour ceux que ca intéresse. Il raconte là dedans que le fait de disposer de la capacité à être seul est le signe le plus évident et le plus évolué de la maturité d'être homme ou femme. Alors évidemment, quand on a pris conscience de sa différence par la force des choses dès le premier instant, ca fait quelques kilomètres diurnes au compteur, genre entrainement intensif à la maturité obligatoire, presque une clause en bas du contrat page 2, vous savez le CDD offert en même temps que votre berceau… Bien à vous tou(te)s :-)

Jphi 13/01/2015 12:27

Salut Ketrichen, merci, avec plaisir,

Ketrichen 13/01/2015 10:58

Tout d'abord, Jphi, je te présente mes excuses de ne pas t'avoir répondu avant. Cette semaine a été très dure et j'ai manqué de disponibilité intérieure pour te répondre. (mais je ne t'ai pas oublié). Je vois très bien ce que tu veux dire sur "l'angoisse du vide", je te trouve très zen, j'aime cette vision que tu as de pouvoir perdre un être cher et que cela te renvoie à l'acceptation sereine de ta différence". C'est l'idéal je pense (et j'admire) mais j'avoue que je n'en suis pas encore là même si je travaille dans ce but. Bon, ça c'est pour le début. Alors pour la suite... Ta question est complexe , tu parles d'une "attente de persécution" et " d'adhésion à un contrat social volontaire" puis tu me poses une question qui tue : Transformer le CSS en cotisation source de bien-être. Hummm. Il y a de la psychanalyse dans ton discours (si je ne me trompe) mais également un débat social. Tes questions sont très intéressantes. Puis-je t'inviter à rejoindre ma page facebook pour qu'on en discute en MP? J'ai besoin de comprendre ton point de vue (connaître la définition exacte de chaque mot que tu emploies) afin de pouvoir te répondre.C'est compliqué pour moi, là, juste dans un commentaire. (Pour info, je vais essayer de créer un site avec un forum qui permettra plus facilement l'existence des débats). Sur facebook, tu me trouveras à ketrichen Wesley. Au plaisir de discuter en direct.

Ketrichen 06/01/2015 23:13

Jphi : Très intéressant tout ça! Je te réponds demain promis, là je peux pas, c'est trop long! :) Bonne soirée

Jphi 06/01/2015 14:38

Encore un mot Ketrichen : je suis complètement d'accord avec toi sur le caractère social de l'animal humain. Du point de vue de l'Etre, les choses sont sensiblement différentes. Les deux cependant coexistent en chacun d'entre nous, alors évidemment , comme tu le soulignes fort justement, la complexité est telle qu'elle fait débat c'est certain, et c'est bien ! :-) cela étant, derrière cette dépendance aux autres dont tu parles, il semblerait qu'il y ait un double phénomène ; d'abord celui du regard d'autrui, notamment les cercles des regards négatifs et ensuite l'intériorisation d'une sorte d'attente de persécution, comme l'idée d'une irréversibilité, d'un truc inévitable, qui finirait par te tomber sur la tronche et qui matérialiserait le CDD volontaire dont tu parles dans ton texte, en amour notamment… Perso, je vois plus les choses sous l'angle de la stratégie, par exemple le sabotage, Je serai très content de savoir ce que tu, et ce que vous en pensez, de toutes ces choses, parce qu'en relisant, suite à ton article le texte du CDD gravé sur mon berceau, je viens de tomber sur une clause écrite à l'encore sympathique : il y est question d'un CSS, une sorte de taxe, celle du fait d'être ainsi né différent, et cette taxe, impliquerait l'adhésion à un contrat social volontaire, celui de la solitude : la CSS, il parait qu'elle ferait partie de la vie, un peu comme le vide, qui est un ami puisque s'il n'existait pas, y aurait-il de la place pour moi, pour toi, pour les autres ? Comment transformer cette CSS du CDD en cotisation productive source de bien être ? Bonne journée Kétrichen !

Jphi 06/01/2015 14:17

Lutter contre ???? c'est-à-dire contre soi-même… un truc comme la double peine alors, ou double effet kiss cool : d'abord différent et ensuite junkie des autres au point de… laissons cela, c'est un trou noir, un vortex, un gouffre pour une déperdition d"énergie vitale. Personnellement, j'ai trouvé un orbite équilibré, troisième étoile à gauche puis légèrement à droite et ensuite tout droit… bref, à cet endroit, le fait de comprendre qu'il n'y a pas d'adversaire autre que soi même permet d'être en paix avec les autres et ainsi accueillir la solitude comme une réalité simple derrière laquelle se cache la peur du vide. Là, si tu évacues la peur du vide, les choses deviennent infiniment plus simples, essaies, tu verras et me diras :-) Des lors il y a les autres avec lesquels on se fait du mal et les autres avec lesquels on se fait du bien, et dans notre cas, il semblerait que ceux avec lesquels on puisse se faire du bien, c-à-d être soi simplement, sans masque, ni rien de tout cela, soient finalement moins nombreux que les autres, c'est ce que tu dis dans ton texte d'ailleurs si j'ai bien compris… , et si par exemple une personne avec laquelle je me sentais bien vienne à disparaitre pour une raison ou pour une autre, la capacité à être seul me renvoie à l'acceptation apaisée de ma différence… À bientôt

Ketrichen 06/01/2015 11:41

Salut Jphi! J'ai bien rigolé sur ta dernière phrase, c'est vrai qu'on a le CDD offert en même temps que le berceau! YOUPI! :) Je ne connais pas ce livre de winnicott, je vais voir si je peux me le procurer. Après on part dans un grand débat. C'est vrai qu'il y a quelques années j'aurais été d'accord avec ça mais l'humain est un animal sociable et qui a besoin des autres, alors qu'est-ce qu'accepter d'être seul? Seul dans son corps et dans sa tête, Oui là, je suis d'accord mais seul tout court? Nous avons une dépendance psychique aux autres de fait, doit-on lutter contre? Bref... Débat! :) Merci pour ton commentaire et au plaisir!

Enola 04/01/2015 13:45

Moi aussi j'ai toujours pensé que c'est La vraie différence qui dérange! En 2015, tout le monde peut se montrer sauf nous! Et...moi aussi je les appelle les"Tout le monde" les Autres!

Enola 12/01/2015 15:35

Merci pour la réponse

Ketrichen 04/01/2015 14:22

Salut Enola! Bienvenue à toi! Et oui, on doit se cacher et c'est bien triste. Oui les tout le monde, ça leur va si bien!! :)
Au plaisir

Delf 31/12/2014 09:18

Juste point de vue sur notre quotidien... :)

sur l appellation, je suis un peu revenue de la terminologie animale qui, perso, commence un peu à me saturer. J en ai gardé l idee en appelant mes congénères les "rayés" ou les "barrés" ...
Rayés parce qu'on tourne souvent en boucle des trucs, c est notre côté intergalaxial.
Barrés... Parce que c est ce que nous sommes, aux yeux des normopensants.

On aime bien aussi, avec les Z'amis, repérer autour de nous et dans les classes qui nous entourent les pyjamas à rayure... Bref la terminologie facchinesque reste sous tendue.

Sinon quand je parle à des sérieux, ça arrive, j aime bien employer hyperphrène et hyperphrènesie (de l excellent manifeste de l hyperphrène dans lequel je m'étais parfaitement reconnue)

Bon je file à mes coquilles saint Jacques. C'est pas que j'aime les 31 hein... Mais bon c est juste entre 4 z'amis, ça aide à passer les réveillons.

Ketrichen 01/01/2015 20:23

Salut Delf! C'est vrai que la terminologie" zèbre", je ne l'emploie pas souvent dans ma vie. (Je ne sais pas d'ailleurs si les enfants eux, l'emploient... ?) En tous cas, je ne connaissais pas le mot 'hyperphrène" et je me suis bien marrée en commençant à lire le manifeste! Je valide, merci à toi. En espèrant que tes coquilles saint jacques ont été agréables, je te souhaite une très belle année 2015. A bientôt!

Sem 12/12/2014 23:56

Des exemples factuels, oh oui oh oui ! Je sens qu'on peut bien rigoler par ici ! J'aime beaucoup ta façon de voir sur les "sur" (doué) et "haut" (potentiel) qui sont un peu comme des jugement de valeur. Sinon je me sens vraiment très extra-terrestre car je ne suis pas sûre d'être une TOUTE SEUL, donc je me sens seule même parmi les TOUS SEULS. Mais c'est pas grave ! https://www.youtube.com/watch?v=-gY4_Uu5zpU

Ketrichen / admin 21/12/2014 10:47

Héhé! T'as même le droit de me faire un mail si tu veux (dans contact)... Bien sur, quand j'aurais 3 859 633 fans, ce sera plus compliqué de répondre à tout le monde mais bon... Je m'inquiète pas sur ce point! lol

Sem 20/12/2014 23:07

Bédidonc, j'ai pas reçu de mail pour me dire que tu m'avais répondu. Ketrichen m'a répondu, Ketrichen m'a répondu !!! ;-)

Ketrichen / admin 15/12/2014 19:31

Arff. Seule parmi les TOUS SEULS c'est bien le problème. Je comprends. Bienvenue à toi, tu te sentiras peut-être moins différente parmi les différents. :)

Fran 12/12/2014 13:45

"ils nous rendent dingues nos compatriotes aux cerveaux d'huîtres sans perle dedans." Oh putain pas mieux!

Ketrichen / admin 15/12/2014 19:29

Ca c'est un joli compliment! Merki :)

Tinéa 11/12/2014 21:31

Je te remercie,

Cela fait du bien de sentir moins seule à travers la lecture de ton blog, d'être comprise.
Merci!

Ketrichen / admin 12/12/2014 10:45

Merci à toi! Ca fait du bien, je suis vraiment super contente et ça me motive pour continuer! Merki. Belle journée

Ketrichen / admin 09/12/2014 13:58

Merki beaucoup les zamis!!! Quel positivisme Flo, ça fait plaisir!! Pour l'instant les deux mondes ne communiquent pas vraiment mais peut-être sera-ce possible un jour? :)
Xine : Oui c'est très dur de se nommer. Les zèbres à la base, c'était pour les enfants et c'est bien pour eux je trouve. Jeanne Siaud Fachin justifie ce choix très bien. A bientôt

Ketrichen / admin 12/12/2014 10:44

C'es très joli "arbo pensant", je n'y avais jamais pensé! J'aime! :)

Mme Bidouille 11/12/2014 16:12

Moi je dis"arbo pensant" puisqu'on dit normo pensant ! :)

Woushou 09/12/2014 13:55

Je me suis toujours trouvé et appelé, "une extraterrestre", mais le faite est que je suis toute seule de ma planète! Bien vu :)

Ketrichen / admin 09/12/2014 14:02

Ben oui :( Mais t'es pas toute seule, on est là!! Bienvenue à toi!

Xine 09/12/2014 12:26

Alors moi, j'ai l'habitude de me qualifier comme HDVN. Zèbre, j'aime pas...en revanche je n'avais pas pensé que ça puisse permettre de se reconnaître, ça c'est très juste, merci.
HDVN : Handicapée De la Vie Normale ;-)
Merci pour ton blog, je me suis abonnée.

Flo 09/12/2014 00:26

Oh yeah !!! Tu écris comme je pense et comme j'aime écrire, c'est génial ! J'aime ta façon de décrire LES TOUS SEULS et LE TOUT LE MONDE. C'est tellement ça. Deux mondes qui comme tant d'autres gagneraient à mieux se connaître... pour un monde plus harmonieux ! Avec ton blog, tu poses là une belle passerelle. Et puis, nous ne sommes pas si seuls que cela. Plus nombreux qu'on ne l'imagine même, j'en suis sûre. Reste ce fichu tabou ! Moi-même je ne sais pas comment parler de ma particularité...particularité qui n'est rien d'autre que ma normalité ! :) Félicitations encore pour ton idée, ton blog plein d'humour et de vérités ! :)