Une grande peine pour l'hebdo 07/01/2015

Publié le par Ketrichen

Une grande peine pour l'hebdo  07/01/2015

le 07/01/15

Je suis sans mot, sans voix mais faut que je dise quelque chose. Je n’ai pas le droit de me taire et puis ça vous donnera aussi la parole et peut-être qu’on se sentira moins seul ce soir.

Je suis allée devant l’Hôtel de Ville de Lyon où notre Maire avait appelé à un rassemblement silencieux. J’ai bien aimé son discours mais l’évènement était un peu récupéré par les politiques. C’est dommage. J’aurais aimé qu’on s’assoit tout simplement par terre avec des bougies à la main, tous ensemble et qu’on raconte des histoires ou qu’on feuillette ce journal que je n’ai pas assez acheté et pas assez lu. Je m’en veux.

J’ai appris l’attentat vers 15h30. Je rédigeais un article pour le blog, toute concentrée sur ma propre vie et mon petit nombril. Texto d’une amie, j’ai allumé la télé. Et voilà. Tous morts. Silence. Je me suis sentie ridicule de mes préoccupations du moment.

J’ai bien aimé les guignols ce soir, ils ont réussi à me faire sourire et ce n’était pas gagné.

J’ai bien aimé les discours des représentants musulmans à la télé.  J’ai aimé qu’aux infos ils soulignent la différence entre les extrémistes et les croyants. Ca m’a fait du bien. Ca m'a rassuré un peu. Merci aux journalistes de l’avoir précisé. Merci de le dire et de le redire encore car les amalgames sont tellement faciles et tellement courants.

Je me suis rappelé le jour où Coluche est mort. J’étais chez ma grand-mère, toute gamine, mais je m’en rappelle parce qu’on écoutait la radio et que ma mamie a éclaté en sanglots d’un coup. Je lui ai demandé ce qui n’allait pas et elle m’a dit : «Un grand homme est mort aujourd’hui. » J’ai découvert plus tard à quel point il était grand.

Je trouve ça bien que la journée de demain soit une journée de deuil national.

Je voudrais que Charlie Hebdo continue, je voudrais qu’on ne lâche pas, qu’on ne lâche rien et qu’on devienne encore plus fort. Qu’on rie, qu’on gueule, qu’on critique et qu’on poursuive leur travail encore et encore…

Je ne suis pas Charlie, je suis toute petite à côté d’eux et de tout ce qu’ils ont apporté au monde.

Je voulais juste vous dire ma profonde tristesse ce soir. Dire que je suis de tout cœur avec tous les proches de ces hommes et femmes brillant(e)s et engagé(e)s. A côté aussi de toutes les personnes qui ont été des « dommages collatéraux » et qu’on enterrera dans quelques jours.

Dire que mon dégoût est immense… Surement autant que le vôtre.

Si vous avez envie de parler, profitez de ce post, surtout, ne vous privez pas, c’est agréable de ne pas être tout seul des fois.

Je vous envoie beaucoup de douceur. Prenez bien soin de votre liberté.

Namasté.

Ketrichen

article suivant

 

Publié dans société

Commenter cet article

Vincent 08/01/2015 05:14

« Charlie, le sept janvier 2015 »

C’est en ce jour funeste du sept janvier,
Que notre Charlie a chèrement payé
Le lourd tribut de notre liberté,
De rire en développant nos pensées.

Au détour du boulevard Richard Lenoir,
Douze êtres ont été plongés dans le noir.
C’est dans un effroyable bain de sang,
Que les barbares sont les plus effrayants

Mais notre Charlie nous a enseigné
De ne pas avoir peur de ces cinglés.
« Alors Ils préféraient mourir débout
Que de leurs céder et vivre à genoux ».

Telle était la volonté de ces hommes
Dont la plume était leur principal dogme.
Ils ont dit : « L’AMOUR plus fort que la Haine »
Nous vous écouterons malgré notre peine

A vous, les journalistes écrivez-nous.
A vous, l’autorité protégez-nous.
A vous, les gens du peuple unissons-nous
A vous, le reste du monde aimez-vous.

Vincent Dumoulin – 07/01/15

Vincent 09/01/2015 00:18

Faisons de notre compétence
La force de notre résonance
Envers ces hommes de Charlie
Qui nous ont tant appris.

Ketrichen 08/01/2015 10:20

Merci Vincent pour ce beau poème qui résume bien ma pensée. Bien à toi.

EcilceEngam 08/01/2015 00:38

Une profonde tristesse ce soir.
Je suis française mais j'habite en pays musulman à 6000 km de Charlie Hebdo.
A 6000 km de mon pays qui me fait bien plus peur que mon pays actuel de résidence.
Mais à 6000 km de ma famille avec qui j'aurais voulu pleurer ce soir.
Merci pour ton post, ça fait du bien.
L'horreur de ce qui s'est passé n'a rien à voir avec la religion musulmane. Cette horreur n'a à voir qu'avec l'horreur elle-même. Et la barbarie.

Ketrichen 08/01/2015 10:19

Je sais bien que ça n'a rien à voir avec la religion musulmane! Ce sont des sales cons qui pensent ça! Plein de pensées pour toi qui est si loin. N'hésite pas à nous tenir au courant de ce qui se passe chez toi. Merci pour ton post, tu as tout mon soutien

Marilou Loulou 07/01/2015 22:43

Merci Ketrichen pour ce billet... Je suis horrifiée ce soir, et pas seulement par ce qui est arrivé. Aussi parce que j'entends dire que Charlie est raciste, islamophobe, que sais-je encore; j'ai même lu (avant rétractation) que Charlie aurait mérité ce qui est arrivé. Ça donne envie de vomir.
Ton intervention est arrivée juste au bon moment pour calmer un peu cette nausée. Bonne nuit, tout le monde. Un jour, peut-être, on saura rire d'eux; mais pas ce soir.

Ketrichen 08/01/2015 10:17

Ma pauvre Marilou! C'est immonde d'entendre ça. (J'avoue que j'ai fait un bon tri dans mes amis facebook et j'ai eu la chance de ne pas lire ces horreurs là!). N'hésite pas à leur balancer les vidéos des représentants musulmans qui condamnent profondément cet acte. Et courage à toi, ne t'inquiète pas, il y a aussi des gens intelligents qui ne confondent pas la religion et l'extremisme. Merci pour ton post. Un calin virtuel pour te réchauffer le coeur!

Catharsis 07/01/2015 22:36

de tout coeur avec eux, avec ceux qui sont partis, avec ceux qui restent...
j l ai su par fb... shame on me ... j ne regarde plus les infos depuis belle lurette, mais l info m est tombée dessus... et là... gros plop... le bruit de la bulle qui éclate et qui ne laisse que du vide... j n ai pas compris... mon cerveau a déconnecté brutalement devant l horreur de ce que j lisais... il m a fallu quelques minutes avant de réaliser que c était réel, pas un fake, mais que ça avait vraiment eu lieu, dans la réalité réelle... mais quelle réalité !!!!???? ... j comprends pas... décidément j comprends pas ce monde... c définitif et au final, j crois qu il ne vaut mieux pas que j essaie...
du coup, j fais comme toi, j pense à ceux qui sont partis, à ceux qui restent... mais j évite de penser à ceux qui ont commis cet acte...alors j me souviens de Cabu au Club Dorothée... oh la vache ! ça rajeunit pas ça... ! et j espère que ça s arrêtera bientôt, toute cette bêtise humaine...

Ketrichen 08/01/2015 10:15

Oui moi aussi j'ai pensé au club Dorothée! Plein de belles pensées pour toi Catharsis.

Sem 07/01/2015 22:06

Tu as tout dit... :( Si triste ce soir...

Ketrichen 07/01/2015 22:09

Oui trop triste :'( Merci pour ton petit mot!