Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Journal d'Exploration de Ketrichen à l'usage des atypiques (HPI, TSA etc.)

Anecdotes, petits conseils, astuces et témoignages d'une jeune femme HPI (Haut Potentiel Intellectuel) avec un TSA (Trouble du Spectre Autistique) qui se sent souvent vraiment TSE (Toute seule Toute seule)

Surdoué versus génie

ATTENTION CET ARTICLE A ETE MODIFIE (en raison d'une insatisfaction de son auteure qui va trop vite quelques fois)

Bonjour à vous !

Avant de commencer, je vous invite à méditer sur cette magnifique image de "prairie sous la rosée" parce que : " rosée du matin = câlin". Et gardez bien en tête que je ne choisis que des images libres de droit (Mais quelle idée Ketrichen de respecter les illustrateurs, les photographes etc.!!) ce qui fait que ce n'est pas toujours simple. Merci de votre compréhension.

Vous m’avez terriblement manqué ! (J’étais fort occupée à accomplir mille et un exploit - chez moi en réfléchissant profondément -) Je suis donc très heureuse de vous retrouver. 

Mais revenons à notre eau de source rose fluo un jour de tempête. Pourquoi ce titre ? Pourquoi les génies ? Tout simplement parce que je m’interroge sur les représentations sociales erronées véhiculées par différents médias sur notre condition de « surdoué ». Exemplification : Quand je regardais THE VOICE (Oui parce qu’il faut savoir que nous aussi les surdoués nous faisons des choses cons. Des choses très très cons, comme : regarder des émissions pourries ou lire des livres débiles ou encore manger des barres chocolatées très nocives pour le corps et même quelques fois on ne se lave pas les dents pendant une journée entière !! Oui parce que nous les surdoués, nous ne sommes pas des robots. ENORME CHOC!!) Je vous parlais donc de cette émission fascinante dont le principe est simple : Les protagonistes ne regardent pas des personnes qui chantent, puis après ils tapent violemment sur un énorme bouton rouge pour dire à un de ceux qui chantent mais qu'ils n'ont pas pu voir : « Je te veux dans mon équipe ! » Bon, si vous ne connaissez pas cette émission, ce n’est vraiment pas grave. Vous n’avez pas la télé, vous êtes une personne saine et je vous en félicite. Mais personnellement, j’avoue que je me régale toujours lors des sélections à l’aveugle parce qu’on découvre des OVNIS vocaux vraiment impressionnants et beaux et dès fois, ça fait pleurer. Une fois passées les auditions, ça se dégrade sacrément. Bref, lors de cette émission, cette année, Florent Pagny avait décidé de s’emparer du mot « surdoué » et de décréter comme ça, devant des milliers de téléspectateurs qui l’était et qui ne l’était pas.  Du coup, il disait des trucs du genre : « Ah lui c’est un petit surdoué. » « Ah elle, elle est surdouée, c’est impressionnant. » « Lui, il est surdoué, alors ça c’est sûr ! » Etc. Etc. Et les autres « juges » de THE VOICE acquiesçaient vaillamment : « Ah oui oui oui. Oui, c’est un surdoué. C’est sûr. »

Mais absolument tout à fait ! Bien sûr. Ça se voit ! Regardez, là ! On remarque sans équivoque sur le haut de son visage, le petit stigmate caractéristique du surdoué. C’est le chiffre 42 -la réponse à la question sur la vie, l’univers et le reste, bien entendu- qui apparait au-dessus de son sourcil gauche.

HELP !!!! HELP !!! Ah Florent, Florent, si seulement, on avait pu t’enlever ta putain de liberté de parler !

Ce qui est ironique c’est qu’il y avait véritablement un candidat surdoué (qui a courageusement expliqué qu’il était « précoce » devant la caméra) et lui n’a pas eu l’insigne honneur de l’appellation de "surdoué".

Alors pourquoi c’est grave ? C’est grave parce que cela entretient ces préjugés STUPIDES et évidemment FAUX qui disent que si tu es très très fort dans quelque chose (là en l’occurrence si tu as une belle voix et qu’en plus tu la maîtrises) alors tu es un surdoué. Et nous, nous qui le sommes pour de vrai des surdoués, ben on se sent super con parce qu’on possède une voix de casserole bosselée et qu’on n’est pas capable de calculer la racine carrée de 2 658 946 255 de tête. (Honte sur nous !!)

J’ai choisi de nous appeler les TOUS SEULS pour sortir de ces préjugés de langage (comme vous le savez surement déjà) mais je suis bien consciente que cela ne fonctionnera qu’entre nous. Je ne pense pas que je vais révolutionner le vocabulaire français et par là même rétablir un peu de vérité sur ce qui fait notre fonctionnement cognitif et émotionnel. (Hé oui, finalement, je ne suis pas mégalo. Ca me perdra tiens !)

Donc le gros problème c’est que quand on explique aux TOUT LE MONDE ce qu’on a compris de ce que nous sommes, c'est à dire quand on leur dit qu’on est « surdoué, haut-potentiel, zèbre etc. » Eux, entendent : « Je suis super fort dans plein de domaines, je suis un génie ! Ben ouais, c’est comme ça.  J’ai rien à faire, c’est génétique, la loi de la diversité, mon pote. Je suis là, tranquille, je peux jouer en bourse et gagner des millions en me grattant les fesses, apprendre une langue en trois jours, je peux réciter au mot près tous les livres de ma bibliothèque, j’ai eu mention « très bien » au bac, j’ai fait l’ENA, Sciences Po, puis j’ai enchaîné avec Maths Sup Maths spé, j’ai trois doctorats, je gagne 55 000 Euros par mois et en plus ma bite mesure 26 cm au repos. » Voilà.

Il faut bien comprendre que la plupart des TLM entendent ça quand vous, vous voulez leur dire : « C’est atroce, je souffre, je me sens tellement différent et désespéré, je n’ai aucun repère pour m’intégrer dans ce monde, je sens tout trop fort, trop vite, je n’arrive pas à garder un travail, je me sens si seul, j’aimerais tellement que quelqu’un me comprenne et en plus ma bite mesure 5 cm au repos... »  Tristesse.

On peut donc conclure qu’il y a un ENORME problème de communication. ENORME. MAOUS !

Evidemment, il y a toujours ce point qui demeure un mystère pour moi qui est ce réflex autocentré de l’interlocuteur à qui vous dîtes que vous êtes surdoué, qui ne va pas penser : « Ah oui, tu es surdoué ? » Non, non, il va se dire : « Et moi ? Moi est-ce que je suis surdoué ? » Exactement de la même façon que si vous annoncez à quelqu’un que vous êtes malade : Vous  « J’ai une hépatite C, mec. » -Regard triste- Il vous répondra : « Ah non, moi je ne crois pas que je l’ai. » Ou encore -plus anodin comme conversation- Vous : « Mon mec travaille dans les pompes funèbres. » Lui : « Je ne pourrais jamais faire ce métier. »

Et moi j’ai envie de dire à cette personne : « Mais je ne t’ai pas demandé si tu voulais travailler dans les pompes funèbres, Bordel de Dieu ! Je te parle de mon mec là, mon mec !! Et ce n’est PAS TOI mon mec !! Peux-tu t’extirper cinq secondes de ton nombril afin que nous puissions avoir un échange intellectuel sensé ? » Vous suivez le raisonnement ?

Reprenons.

Donc, la plupart des gens, ignorant des choses de la douance, confondent celle-ci avec le génie. Et autant les surdoués sont rares, autant les génies le sont plus encore. Je vais emprunter une des définitions du génie, selon Le Larousse, Web : "Dans les contes fantastiques, être surnaturel doué de pouvoirs magiques." Oui dans le cas qui nous occupe, je dirais que la définition du génie c'est ça : 

Surdoué versus génie

Le surdoué dans la représentation populaire, c’est celui qui fait des trucs de dingue, complètement impossible pour le TOUT LE MONDE, comme calculer la racine carré de 2 658 946 255 de tête, écrire une symphonie à l’âge de trois ans, lire Umberto Eco à quatre ans, trouver un remède contre le cancer à dix-huit. Bref. Cette personne n’existe pas ou si elle existe, elle est tellement rare qu’elle n’est PAS SURDOUEE, c’est un génie ! Et nous avons cette pression, cette oppression de devoir correspondre à cette représentation populaire pour prouver : 1) qu’on est vraiment surdoué 2) qu’on sert à quelque chose (parce que jusque-là, on a un sérieux doute sur ce point) 3) Lutter contre notre sentiment interne d’imposture  tel que : "si j’étais vraiment surdoué, je ferais quelque chose de génial !" Je vous rassure :  C’est FAUX.

Maître Yoda dit du surdoué : « Si avec un bon équilibre psychique le surdoué s’est construit, alors moyen dans toutes les disciplines, il sera. » Ce qui signifie que de par ses prédispositions, le surdoué n’est pas censé exceller dans un domaine particulier, il est en capacité de comprendre tous les domaines et de s’intéresser à tous. (C’est déjà pas mal non ? Il faut une sacrée agilité d’esprit pour faire ça, vous me suivez ?) Vous n’êtes pas obligé d’inventer une machine à voyager dans le temps pour prouver que vous êtes surdoué. Et c’est plutôt une bonne nouvelle car vous n'êtes pas un tardigrade. (Je vous invite à vous renseigner sur cet animal fascinant.) Cependant, cela ne signifie pas non plus que vous ne pouvez pas être très compétent dans un domaine particulier, cela veut juste dire que ce n'est pas obligatoire et qu'il y a même des chances pour que ce ne soit pas un domaine mais plusieurs. En bref, vous ne ressemblerez jamais à la caricature de cet enfant de trois ans qui est une calculette vivante.

Mais je n’aime pas le mot « surdoué » alors je vais revenir à mon bon vieux TOUS SEULS ! 

Je pense que certaines personne passent à côté de leur TOUSEULITUDE  à cause de ce préjugé de langage. ("Non, t’es dingue, je ne suis pas aussi bon que ça !!") Ou que d’autres s’astreignent à prouver encore et encore (même si les tests l’ont déjà fait pour eux) qu’ils méritent ce titre et d'autres se mesurent continuellement la bite (=le QI) pour être surs que oui oui, ils sont TSE et ils le sont même plus que d'autres! ARRRRGGGG!!

C’est important de bien se connaître soi-même et il ne sert à rien de se demander la lune. Je pense que ce préjugé de langage est tellement pesant, tellement lourd à porter que ceux qui souffrent particulièrement de leur douance, cherchent même d’autres explications plus acceptables socialement pour parler de leur souffrance quotidienne (TDAH ou autre trouble pas forcément réel mais tellement plus acceptable aux yeux des autres). Ben oui, parce que c'est compliqué de se plaindre quand on est un génie! Mais rassurez-vous, vous n'êtes pas des êtres surnaturels qui doivent réussir tout ce qu'ils font, et vous avez le droit de vous plaindre. 

C’est tellement dommage tout ce mal de fait à cause d’un pauvre mot, dépouillé de sa signification, empli de représentations erronées et si résistant au changement.

La douance est une façon différente de penser et de vivre le monde, point. Ca ne fait pas de nous des êtres TELLEMENT CHANCEUX dans le hasard de la génétique. OMG! Si c'était le cas, nous ne passerions pas des heures à lire sur le sujet. Nous serions chez nous dans notre piscine intérieure chauffée, en train de siroter un Russe Blanc, tout en donnant une vidéo-conférence sur le calcul des trajectoires des supers novas, tout en jouant à civilisation sur notre tablette. Bref. On ne serait pas là. 

Soyez heureux et aimez-vous! Bisous.

Namasté.

Ketrichen.

 

Commenter cet article

Guigui s 13/11/2019 01:18

Ça m'a bien fait rire votre article ????

Flavie 07/11/2019 21:22

Salutations, c'est encore moi. Juste pour dire que, déjà, j'ai éclaté de rire à chaque paragraphe (c'est pas la première fois sur ce blog mais là je pense à le préciser), ensuite, oui c'est vrai tout ça.

D'ailleurs cette fameuse réponse à la question qu'ils n'ont jamais vraiment bien saisi, on devrait s'en faire un drapeau pour notre toutseulitude, un énorme 42 sur fond de couleurs au choix (le livre -excellent au demeurant- est extrêmement connu dans le milieu de l'informatique déjà, c'est pas un truc de TSE mais c'est raccord avec le présupposé que les nerds, les geeks, champions de Tetris et autres programmeurs java sont tous des surdoués n'est-ce pas).

Cette confusion précoce-génie est pénible, on est très fantasmés, et je ne parle pas des parents qui en viennent à projeter tout et n'importe quoi sur nous, pauvres êtres paumés qui ne savons pas ce qu'ils viennent faire dans ce monde. Ils peuvent en venir à attendre de nous qu'on accomplisse des prouesses, et gare au couperet mental fait de chantage affectif si on a le malheur de les décevoir.

Par contre je me demande s'il est possible d'être précoce/hpi/etc et en même temps nul en tout.
Après, on peut aussi se demander si le fait d'être nul ou non doit se mesurer dans l'accomplissement de quelque chose, d'exceller dans des domaines ou d'être bon à quelque chose, car c'est la référence courante. Il y a des surdoués qui n'accomplissent rien et se contentent de vouloir vivre paisiblement sans nécessairement savoir ou vouloir faire des trucs, à plus forte raison des trucs de dingue (coucou mes comparses TSE qui veulent juste jouir de la beauté des choses et des émotions fortes, de toute la puissance de nos sens exacerbés et ce à titre purement festif et non productif, je ne sais pas si vous êtes dans les parages).
D'ailleurs ça m'a toujours intrigué cette attente extérieure qui veut qu'on soit utiles, qu'on 'fasse des trucs', enfin je ne considère pas que je suis sur terre pour être utile, une cuillère c'est utile, me conférer une utilité, ce serait me considérer en objet et j'aime pas trop. Donc ma douance supposée me rendre encore plus utile et forcément meilleure, ça a toujours été quelque chose d'absurde en même temps qu'une pression énorme (tacite, parentale, quand on te répète que t'as les capacités pour être souveraine de l'univers alors que tu veux juste te terrer dans ton monde avec tes fées et ton amant barde imaginaire, et que tu t'en fous royalement, de la possibilité d'accomplir plein de trucs UTILES -ok c'est certainement très egoïste de ma part mais bon-).

D'ailleurs c'est ça qui m'a longtemps fait passer à coté de ma toutseulitude, j'étais trop médiocre pour prétendre à la précocité (prédite par un médecin alors que j'avais 4 ans), à force d'enchainer une scolarité délicate, d'être à la traine etc, ça n'aide pas du tout à amener l'entourage à considérer sérieusement la piste de la douance, ni même après, parce que faut pas croire, ça laisse des traces.
Et je suis convaincue qu'il y a beaucoup de tout seuls qui s'ignorent, qui restent au placard à cause de ça, parce qu'on leur a tellement martellé qu'ils étaient mauvais en tout qu'ils ont jugé plus pertinent de se dire 'ok, à la bonne heure' en laissant tomber l'idée de vouloir prouver quoi que ce soit à un monde qui ne veut pas d'eux, et qu'ils ne comprennent pas. Qui pourrait les en blâmer, me direz-vous.

Et je suis totalement d'accord, la douance est une façon différente de penser et de vivre le monde, une façon d'être des queer du cerveau on va dire, mais je ne considère pas ça comme une chance ou une garantie de possession de super-pouvoirs ou autre.

Christophe VANNEAU 16/10/2019 23:36

Depuis que je suis zèbre ???? reconnu, je n'ai pas eu à lire d'aussi juste témoignage de la zebritude. J'ai reconnu beaucoup de choses, particulièrement lors de l'interprétation des TS par le TLM.
J'ai ri de bon cœur
Merci

Ketrichen 29/10/2019 17:23

Coucou Christophe. Je te remercie beaucoup pour ton petit mot. Je suis vraiment ravie que le blog t'ai plu. Au plaisir. Namasté. Ketrichen.

Mr Blourk 18/03/2019 14:14

Salut Ketrichen!
Moi aussi je découvre ton blog pour la première fois, et franchement j'adore! Je vais le suggérer à quelques zèbres de ma connaissance.
Concernant les "Tout seuls", j'aurais une suggestion.
Quand on voyage à l'étranger et qu'on ne connaît pas la langue locale, on est toujours super heureux de tomber sur un(e) compatriote. On saute dessus comme sur un(e) ami(e) de 20 ans et on se reconnaît tout de suite.
Dans la mesure où, entre atypiques, on se reconnaît de la même façon dans notre propre pays natal (dans lequel on est d'ailleurs presque aussi paumés qu'ailleurs dans le monde), que penses tu de l’appellation "Touristes universels"?
Quoique touriste, je trouve ça un poil péjoratif... Qu'en dis tu?
En tout cas, bonne continuation et au plaisir de découvrir de nouveaux articles!

Ketrichen 22/04/2019 13:16

Bonjour à toi Mr Blourk !
Tout d'abord, merci pour ton commentaire. Je suis ravie que tu apprécies le blog ;o)
J'aime beaucoup ta comparaison avec la rencontre d'un compatriote à l'étranger. L'idée de se jeter dans les bras de celui-celle qui nous ressemble, à priori. Comme si on retrouvait ponctuellement nos racines.
Malheureusement cette question de "comment se nommer autrement que par le mot "surdoué"?" est une véritable problématique. Peut-être que "touristes universels" n'évoquent pas suffisamment l'atypie... Au plaisir de te lire. Namasté. Ketrichen

Marie 14/11/2018 12:28

Je découvre ton blog avec un immense plaisir ! J'adore ton écriture et ton humour ! Vivement le livre ! Merci :)

Ketrichen 27/11/2018 11:57

Salut Marie :o) Je suis vraiment ravie que ça te plaise. Et de rien! Merci à toi ;o) Très belle journée. Ketrichen

Nona 08/09/2018 20:12

"42"! Je t'envoie plein de good vibes et de remerciements pour tes articles qui font du bien et pour la référence (je ne connais que 5 personnes qui connaissent Douglas Adams, tu élargis mes horizons ;)! ).

Ketrichen 27/11/2018 11:56

Salut Nona! Merci beaucoup! Et moi qui était certaine de t'avoir répondu! (Mais l'impression qu'il y a un bug dans les commentaires sur le blog...) Quoi qu'il en soit : 42! Je veux dire c'est une base essentielle : 42. (Tu as déjà de la chance de connaître 5 personnes qui connaissent, moi je n'en connais qu'une autre et maintenant toi, ça fait deux!!) Bonne journée :o) . Ketrichen

Quentin 01/06/2018 08:57

Eeeeh!! C'est comme ça que j'ai trouvé mon taffe ! Ou comment être ingénieur sans être bon en rien mais capable de tout comprendre et de faire des schémas d'ensemble ^^

Sinon, je me permets de remarquer que le coup de l'oreille était téléphoné, même si une oreille c'est cool (beaucoup plus qu'un nez du moins, et nettement moins personnel qu'une bouche ou un œil tout en étant plus esthétique qu'un pied !).

PS : ... On s'en cogne de la longueur au repos non ?

Ketrichen 04/07/2018 21:48

Salut Quentin. Je comprends pour ton taf et tant mieux si cette caractéristique te rend service :o) Et... j'ai toujours adoré le téléphone. Mon nez et mon pied t'en veulent un peu cependant. :P Namasté. Ketrichen

Marilou Loulou 31/05/2018 22:07

Merci Ketrichen! Comme chaque fois, ton article m'ouvre les yeux et l'esprit, me fait créer des liens et en démonter d'autres... Et donné du "grain à moudre", aussi.
Serais-tu un génie?

Ketrichen 04/07/2018 21:46

<3 <3 <3 Merci merci. ;o)

Stéph 31/05/2018 19:52

Je suis hyper branchée oreille (je fais un truc bizarre avec les miennes : pour me couper des bruits qui me perturbe dans mes pensées et surtout mes rêves permanents, je rentre le pavillon dans le conduit depuis ma naissance, du coup mon cartilage est hyper mou...) et franchement, la tienne est hyper belle. Ouais je sais, je fayote, c'est parce qu'en fait, tes articles me font un bien fou ! Merci !

Ketrichen 04/07/2018 21:45

Stéph, merci à toi d'être fan de mon oreille! :o) :o) :o) Tu as le droit de fayoter, je suis vraiment heureuse si mes articles te font du bien. Je te souhaite le meilleur. Namaste. Ketrichen.